Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tennis tribune

Tennis tribune

Blog de tennis. Tests de raquettes, infos, billets d'humeurs sur le monde du tennis pro et amateur.


Wimbledon : La pelouse tueuse

Publié par Rafael Babal sur 30 Juin 2013, 21:32pm

Catégories : #Les chroniques tennistiques de Rafael Babal

Une-drole-de-semaine

Ce pourrait être un titre d’un Roman d’Agatha Christie, d’une série policière, d’un gros titre de tabloïde.

Pourtant il ne s’agit pas d’une fiction mais d’une réalité. Cette année la surface de Wimbledon a tout d’un gazon maudit.

Les joueurs et joueuses tombent les uns après les autres victimes de contre-pieds assassins, de blocages de genoux, de balles trop fusantes. 

Nadal fut la première victime de prestige de ce jeu de massacre. Puis vint Del Potro Federer, Tsonga, Sharapova, etc…

Alors quoi il est plus pourrit que d’habitude ce gazon ? Si on en croit Benoit Paire les conditions ne sont pas optimales pour jouer cette année.

Pour d’autres, la raison de ces abandons est à chercher ailleurs, dans le  peu de préparation des joueurs à évoluer sur cette surface.

Quoi qu’il en soit, le malheur des uns fait le bonheur des autres, et cette année c’est la Pologne qui est à l’honneur en plaçant pour la première fois de son histoire deux joueurs à ce niveau de la compétition : Jerzy Janowicz et Lukasz Kubot.

Bon, Janowicz on connaît. Le bombardier Polonais s’était hissé l ‘année dernière en finale du tournoi de Paris Bercy. Le voir briller sur cette surface avec son service canon n’est qu’une demi surprise, par contre Kubot c’était vraiment une grosse côte (notez la rime subtile).

Côté Français on a perdu Tsonga, Gasquet mais on a gagné Mannarino et De Schepper. Comme dirait l’autre un vent de fraicheur souffle sur le tennis Français au moins jusqu’à leur prochain match.

En attendant s’il y en a un qui doit se frotter les mains c’est Djokovic. Impérial, expéditif, le serbe avance tambour battant dans le tournoi. Surement échaudé par toutes ces surprises le Serbe ne fait pas dans le détail et poursuit son parcours avec application et autorité, comme du reste son dauphin Andy Murray. 

Si tout va bien ces deux là devraient se retrouver en finale. Et s’il y a bien une nouvelle surprise qui ravirait les spectateurs du all England Club ce serait de voir l’Ecossais venir à bout N°1 mondial.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Partenaire

Articles récents