Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tennis tribune

Tennis tribune

Blog de tennis. Tests de raquettes, infos, billets d'humeurs sur le monde du tennis pro et amateur.


Test et comparatif Dunlop aerogel 300 tour et Dunlop biométic 300

Publié par tennisforum.over-blog.com sur 10 Février 2011, 15:26pm

Catégories : #Tests Matériels

La première chose qui frappe avec ses deux raquettes c’est l’impression de maniabilité qu’elles dégagent toutes les deux.

Avec toutefois quelques petites nuances selon le modèle.

Ainsi la dunlop tour au profilé fin donne l’impression de vouloir privilégier la fluidité du mouvement, du geste.

Le cadre un peu plus épais et le tamis un peu plus large de la non tour donne, lui, une impression de plus grande stabilité, de puissance.

 Mais les premières impressions peuvent parfois s’avérer trompeuses…

Au service tout d’abord, les 2 raquettes réagissent bien, ça part vite avec, comme on pouvait s’y attendre un avantage pour le modèle non tour niveau puissance, la palme de la précision revenant à la tour.

Car, sur les services slicés, les secondes balles ont se sent plus en sécurité, avec cette dernière.

Dans le jeu, le slice est rasant sur les deux modèles, mais bizarrement conçernant le lift je me suis senti plus à l’aise sur la 18x20. La raison en est relativement simple. Avec elle j’arrivai à mettre des balles bien longues, dans le court. Sur l’autre modèle j’avais tendance à moins sentir la balle et à dépasser les lignes.

 En fait de manière général elles ne réagissent absolument pas de la même manière à l’impact.

On sent la version la plus Light plus rigide, plus puissante, plus légère et moins stable. Elle semble moins confortable que la tour qui se plie plus à l’impact. De plus elle paraît moins bien filtrer les vibrations.

Pendant l’échange, les joueurs qui aiment lâcher leurs coups, se sentiront également plus sécurisé par la tour notamment si comme moi vous êtes adeptes du revers à une main.

Maintenant cette sécurité a un prix, il faut bien rentrer dans la balle pour la faire avancer, ce qui est moins le cas avec l’autre modèle.

Avec la non tour, les balles fusent, sortent bien de la raquette, même si on est n’est pas parfaitement bien placé, on peut arriver à renvoyer juste avec le bras.

Attention tout de même, ce n’est pas un tamis 645, la légèreté de la raquette la rend moins stable et la tolérance au décentrage n’est pas forçémment son point fort (comme l’autre modèle du reste).

 Pour pallier à cet inconvénient, pensez à mettre moins deux kg de tension dans les travers…

 Pour conclure nous avons là deux modèles de raquettes très différents.

 Pour la dunlop 300 Tour, nous avons une raquette précise souple, stable avec un très bon toucher, qui conviendra au joueur cherchant à mettre plus de sécurité dans leurs frappes et capable de générer eux même une bonne puissance.

Pour la non Tour, on sent la raquette plus rigide, plus puissante, moins précise moins stable (Néanmoins, l’ajout d’un grip en cuir peut remédier à ce relatif problème), pour des joueurs ou des joueuses recherchant un peu plus de peps.

Deux  modèles d’une même gamme 300, assez différents mais qui somme toute restent orientés  ATTAQUE !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Partenaire

Articles récents