Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tennis tribune

Tennis tribune

Blog de tennis. Tests de raquettes, infos, billets d'humeurs sur le monde du tennis pro et amateur.


Test Babolat Pure Strike 100

Publié par Rafael Babal sur 29 Septembre 2017, 09:30am

Avec ses Pure Strike 2017, Babolat peaufine une série à cheval entre la puissante Pure Drive et la très contrôle… euh… Pure Contrôle. Pour la marque Lyonnaise, l’objectif est sans doute d’arriver à une gamme polyvalente qui convienne au plus grand nombre de joueurs possible utilisant dans le jeu des frappes plutôt semi recouvertes. A voir. Personnellement j’avais été assez peu convaincu de cette polyvalence après mon essai de la Pure Strike Project one en 98  et 16x19. Un cadre de mon point de vue excellent mais à ne pas mettre entre toute les mains. Heureusement est arrivé la Pure Strike 100. Un cadre au tamis plus important et plus jouable dans quasiment tous les compartiments du jeu. Une révélation pour ceux qui comme moi alterne le bon et souvent le nettement moins bon sur un terrain de tennis.

 

 

Babolat Pure strike 100 2017, il n’y a pas que le tamis dans la vie

La Babolat Pure strike 100 2017 avec son Tamis un peu plus grand pardonne plus les erreurs de décentrage que la Babolat Pure strike Project one. Quoi de plus normal me direz-vous ? Oui, bon d’accord, sauf que je l’ai trouvé particulièrement efficace en cas de placement foireux et le retard de frappe. Avec son indice de rigidité assez élevé je m’attendais également à avoir un ressenti assez sec au contact de la balle mais il n’en a rien été. Du coup ce cadre dans le jeu de fond de court allie un ratio confort et puissance plus qu’intéressant.

Niveau stabilité rien à dire non plus avec ses 300 grammes non cordée la Babolat Pure Strike 100 2017 ne bronche pas face aux adversaires aux frappes de mammouth. Un bon timing et un bon blocage de bras devrait vous permettre de renvoyer les parpaings à l’envoyeur. A la volée, idem, en étant bien placé vous trouverez des angles intéressants et pourrez effectuer des amortis bien placés que vous permet cette raquette au bon toucher.

 

Pure strike 100 2017 pas qu’un cadre de pure précision

Niveau lift nous ne sommes  pas au niveau de la Babolat Pure drive ou de la Pure Aéro. Avec le même geste les trajectoires seront certainement moins bombées, plus tendues que la spin machine de Babolat. Mais la pure strike 100 2017 s’en sort finalement bien aussi dans ce compartiment du jeu, ainsi que sur les slices que l’on arrive à faire facilement bien rasants.

Côté coup droit, coté revers, smash, en jouant rélaché la précision est très bonne (ok moins que la 98 mais quand même), et quand on appuie un peu sur le champignon en donnant plus d’intensité à ses frappes, il suffit de recouvrir un peu pour que cela reste dans le court. Pour les frappes bien à plat c'est plus délicat. Mais qui frappe encore bien à plat de nos jours?

 

Derniers retours

Au service, c’est assez précis et la balle part bien du tamis, par contre mes mises en jeux slicées avaient tendance à sortir du carré alors que cela est plutôt un point fort chez moi d’habitude. Au retour il faut s’habituer aussi. J’ai eu un peu de mal à me régler. Sur les parpaing pas de soucis en bloquant mon bras. Sur les balles flottantes comme on en voit parfois au service (si, si) dans le monde fabuleux des 4ème s  série ben…  j’ai un peu bâché. Mais bon rien de bien méchant et si le responsable marketing de Babolat passe par là il me dira sans doute que cela n’a rien à voir avec la raquette.

Vous l’aurez compris pour moi, ça y est, c’est bon, on a enfin un vrai modèle polyvalent chez Babolat qui n’est pas (attention scoop) une Pure Drive. C’est une bonne nouvelle pour ceux qui aime la marque et qui sont allergiques aux profils épais (Aéroprodrive, Pure Drive), ou aux cadres à la rigidité d’une nouille cuite (pure control).

 

Et en plus blanc ç'est fou comme ça fait chic comme couleur !

 

 

White is White

White is White

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents