Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tennis tribune

Tennis tribune

Blog de tennis. Tests de raquettes, infos, billets d'humeurs sur le monde du tennis pro et amateur.


Roger Federer : les dessous de sa victoire à l’Australian Open 2017

Publié par Rafael Babal sur 30 Janvier 2017, 14:33pm

Catégories : #Les chroniques tennistiques de Rafael Babal

Un bisou et la coupe est pleine (photo Eurosport)

Un bisou et la coupe est pleine (photo Eurosport)

Une finale de rêve entre 2 légendes du jeu, un match magnifique au bout du suspense… L’Open d’Australie 2017 s’est terminé en apothéose chez les messieurs avec un face à face donné improbable en début de tournoi entre Raphael Nadal et Roger Federer. La victoire cette fois revient au Suisse qui déjoue tous les pronotics. Une victoire qui bien sûr ne doit rien au hasard …

 

Des matchs en 5 sets oui mais…

Au début de cette finale il faut bien l’avouer on ne donnait pas cher de la peau de Federer. D’avance, on connaissait la tactique de Nadal pour faire déjouer l’Helvète et on tremblait de voir le scénario encore se répéter. A savoir : coups de pilons liftés coté revers et rallyes usants de fond de court. Seulement voilà cela ne s’est pas passé comme prévu pour Rafa.

D’abord parce que Federer a refusé l’échange long autant qu’il le pouvait. Une tactique à risques qu’il a appliqué tout au long du tournoi. D’ailleurs ce schéma de jeu explique en partie que ses matchs en 5 sets n’ont pas dépassé les 3H 50 ( à peine 3h 30 contre Nishikori, un peu plus de 3 heures contre Wawrinka, 3h 38 contre Nadal). Ce qui est peu pour des parties en 5 manches.

Le suisse a donc beaucoup tenté beaucoup, raté, mais au final cette tactique s’est révélée gagnante. Nadal comme les autres adversaires du suisse durant ce tournoi, n’a jamais pu s’installer vraiment dans son match. Les coups partaient de tous les côtés avec une volonté de déborder vite, de laisser l’adversaire loin de la balle. Le genre de tactique qui marche quand on s’appelle Federer…

 

Un revers d’airain

Autre point fort de Federer pendant cette finale : son revers. Oui vous avez bien lu. Ce coup qui finissait au fil des minutes par devenir friable face à l’espagnol est devenu une arme à la redoutable efficacité ce dimanche. Souvent utilisé court croisé pour déborder le majorquin, ce nouvel atout a été précieux pour construire une victoire basée sur la vitesse et la précision des frappes.

 

Service compris

Que dire du service ? Il a apporté de nombreux points au suisse malgré l’exceptionnelle qualité de relanceur de l’espagnol. Campé à 3 mètres derrière sa ligne Nadal a dû s’employer pour lire les mises en jeu de Roger. Federer ne s’est pas contenté d’envoyer des boulets sur le T. Il a aussi usé et abusé d’un slice extérieur ravageur pour sortir son adversaire du court. Tactique d’autant plus payante que le relanceur est éloigné de sa ligne de fond. Le suisse avait déjà tenté ce type de mise en jeu contre Djokovic. Cela avait moins bien marché mais, il faut dire que le serbe relance beaucoup plus près de sa ligne et ainsi ferme mieux les angles.

 

Un Nadal émoussé physiquement ?`

Bien sur au delà de la tactique, de la technique, on peut également se demander si Nadal n’a pas payé ses efforts dans le tour précédent contre Dimitrov. Un match en 5 sets qui a duré 5 heures. Sans doute. De plus le jeu en force de l’espagnol n’étant pas un modèle d’économie d’énergie, cela a certainement pesé dans la balance.

Mais que les fans du majorquin se rassure, Nadal lui aussi semble revenu à son meilleur niveau et il attend avec impatience le début de saison sur surface ocre. Sur terre battue les balles vont moins vite, son lift est plus mordant. Il y a fort a parier que sur cette surface il domine Federer. Par contre pourra t-il tenir physiquement face à Murray, Djokovic, Thiem ... qui comme lui aime les bras de fer de fond de court? Pour Durer,  Rafael ne serait-il pas bien inspiré de jouer lui aussi en avançant plus, en frappant plus, en tentant d'écourter les échanges ?

C ‘est de cette façon qu’il était devenu N°1 mondial. C’est de cette façon que Federer a gagné L’Open d’Australie. Comme quoi en tennis comme ailleurs, la parole n’est pas toujours à la défense….

 

 

Communiqué

Et vous qu'avez-vous pensé de cette édition vinage ? N'hésitez pas à donner vote avis sur Eurosport Voice.

Eurosport Voice est un site où les passionnés de sports donnent leurs avis dans le but de faire évoluer la communauté et la chaîne Eurosport.

Donnez votre opinion sur les programmes, commentateurs/experts, le suivi des évènements sportifs,… en participant aux questionnaires, forums de discussions, mini-sondages etc…

Pour cela inscrivez-vous sur http://voice.eurosport.com/fr

En répondant au prochain questionnaire sur l’Open d’Australie, tentez de gagner des chèques cadeaux Amazon d’une valeur de 200€, 100€ ou 50€ grâce à notre tirage au sort.

Alors à tout de suite sur http://voice.eurosport.com/fr !

 
Nadal battu mais pas abattu

Nadal battu mais pas abattu

Commenter cet article

MARC 02/03/2017 13:18

Okok

Je regarderai ca

Le tennis est le meilleur sport !

MARC 01/03/2017 21:10

Federer est le roi

Et oui, quel revers sur cette finale , surtout au cinquieme

T'as l'air de bien aimer le tennis

T'es bien classé?

Ton blog est suivi?

Les articles sont bien ficeles

Rafael Babal 01/03/2017 23:58

Merci, oui le blog est plutôt bien suivi, d'ailleurs tu peux également le suivre sur twitter et face book. Perso je suis 30/1 et j'adooooore le tennis ;)

Archives

Nous sommes sociaux !

Partenaire

Articles récents