Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tennis tribune

Tennis tribune

Blog de tennis. Tests de raquettes, infos, billets d'humeurs sur le monde du tennis pro et amateur.


Murray N°1 mondial on méritait pas ça, ou l’éloge de la mauvaise foi…

Publié par Rafael Babal sur 23 Novembre 2016, 14:11pm

Catégories : #Les chroniques tennistiques de Rafael Babal

Pas la peine d'en rajouter Andy tu m'as bien eu...

Pas la peine d'en rajouter Andy tu m'as bien eu...

Fin pronostiqueur du monde tennistique j’avais prédit ici pour la fin de l’année un Djokovic remonté à bloc et rafflant les derniers trophées qu’il restait pour finalement remettre les pendules à l’heure et récupérer sa place de N°1 mondial. Ben… c’est raté.

 

Mes pronos de la loose

Oh oui j’en vois d’ici se gaussant de ma « plantitude » désabusée face à l’adoubement du musclor Ecossais. Mais que voulez c’est comme ça. Il faut savoir prendre des risques dans la vie et s’affirmer, quitte à se prendre un râteau devant la terre entière, enfin devant au moins les 3 lecteurs de mon blog (dont ma mère).

Mais franchement la faute à qui ? Murray qui est devenu trop bon ? Trop fort ? Je ricane sous cap et dans un bel élan de mauvaise foi assumée l’affirme haut et fort : Murray a plus profiter d’une baisse de régime de Nole que d’une vraie montée en puissance.

 

Le meilleur tennistiquement parlant ?

Parce franchement d’ou il a progressé Murray ? Il est meilleur son coup droit ? Son revers ? Son service ? Ses retours ? Ben non ! L’écossais est toujours aussi excellent dans tous les compartiments de son jeu mais franchement le mieux n’est pas flagrant.

OK il a gagné Wimbledon, le Master et ici et là quelques tournois. Mais franchement, est-ce qu’il a fait 3 finales de grands chelem pour  2 victoires  au passage ? Hmm ?

Nan je vous le dit tout net comme le dirait Mulder l’explication est ailleurs….

 

Psychodrame Serbe

Le coup de mou de Djokovic, plus connu sous le nom de nervous breakdown post Roland Garrossien a laissé un boulevard à Andy qui n’en demandait pas tant. Pendant que Nole était chez son psy, Federer et Nadal au garage, Andy a serré les boulons et est arrivé tel un boulet de canon dans un jeu de quilles pour faire tomber les meilleurs qui restaient sur son chemin.

La volonté, la tronche, l’envie, voilà le vrai secret de Murray cette année. Alors que Djokovic n’avait plus envie de jouer Murray n’avait qu’une envie : gagner !

Parce que oui, je dois bien l’avouer, une bonne conjoncture n’aurait pas suffit à faire de lui le numéro 1 mondial. Il a fallut à l’écossais une volonté sans faille et des nerfs d’acier pour arriver à son objectif.

 

Comme quoi parfois il m’arrive d’être beau joueur…

 

D'abord Djokovic il s'en fout celle-là il l'avait déjà ;)

D'abord Djokovic il s'en fout celle-là il l'avait déjà ;)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

salle de sport la teste de buch 05/12/2016 16:40

Il a très bien joué !!! Aujourd'hui c'est le numéro 1. Maintenant il faut qu'il garde sa place !

Jean-Luc-Louison 30/11/2016 18:06

Slt,
Comme quoi on peut toujours se tromper. MDR ! Personnellement, je trouve que Murray mérite amplement sa place de numéro 1. Et comme tu le dis, il a su profiter du coup de mou de Djokovic.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents