Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tennis tribune

Tennis tribune

Blog de tennis. Tests de raquettes, infos, billets d'humeurs sur le monde du tennis pro et amateur.


Wawrinka : le reveil de la bête noire

Publié par Rafael Babal sur 12 Septembre 2016, 11:20am

Catégories : #Les chroniques tennistiques de Rafael Babal

Finale US Open : Un match de dingo comme on les aime

Finale US Open : Un match de dingo comme on les aime

1 et 2 et 3….

Stan the man vient de remporter son troisième titre du grand chelem face à Novak Djokovic. Le suisse prive donc encore une fois le Serbe d’un titre qui semblait lui tendre les bras en l’absence de Murray, Nadal and co.

Cette fois encore, Novak aurait sans doute bien aimé qu’un de ses petits camarades de jeu écarte Stan the man de sa route. Le vaudois a toujours posé des problèmes au Serbe mais l’équation est plus vicieuse que ça pour le N°1 mondial…

Bête noire

Si Stan est en passe de devenir sa bête noire il ne l’est pas en toutes circonstances et c’est ça le plus embêtant. Que les deux hommes se rencontrent durant un vulgaire Master 1000, un quart d’un tournoi hors grand chelem et le N°1 mondial s’en sort. Mais dès qu’on joue au meilleur des 3 manches, en grand chelem en deuxième semaine, là c’est une autre paire de manches…

Le suisse dans ces conditions est alors réglé comme une horloge (ah ! ah ! suisse, horloge, notez le jeu de mot subtil) et devient carrément injouable. D’ailleurs, cette constatation est valable même quand on s’appelle Nadal, ou Federer.

Du coup difficile de savoir ce qui va vous tomber sur le coin du nez la veille d’une finale (hein…Nole )) puisque le Wawrinka il vous sort le grand jeu à dose homéopatique et qu’il devient difficile dans ce cas de s’habituer à son style en mode euh... Manimalesque ?

Dans la peau de Djoko

Je me met dans la peau du Djoker qui la veille de cette finale a du se dire qu’il allait forcément déguster. Pourquoi ? Parce que c’est toujours comme ça que cela se passe à ce niveau de la compétition avec le suisse. Mais si le match a été beau grâce à la qualité de jeu des deux champions j’ai néanmoins trouvé Djokovic moins à l’aise mentalement, nerveux. Il est moins dedans (tout est relatif) depuis sa victoire à Roland Garros. Une petite décompression ?

Je me aussi met dans la peau de Boris Becker and co qui ont du servir de souffre douleur à un Serbe qui mettra sans doute un peu de temps à digérer l’événement.

Quand au Suisse bonne digestion ou pas il s’en fout il suit son petit bonhomme de chemin en espérant qu’un autre jour on lui repassera le plat.

Wawrinka : le reveil de la bête noire
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre 16/10/2016 13:02

J'adore ce joueur , il a un beau jeu et un super mental, alors que Murray s'écroule complêtement de ce côté là contre Novak.

Jean-Luc-Louison 29/09/2016 15:46

Bonjour,
Je partage votre point de vue. Stan est un joueur imprévisible, mais lors des matchs importants, on le retrouve en pleine forme.

Rafael Babal 29/09/2016 15:57

Oui surtout contre Djokovic, à chaque fois c'est chaud entre les 2. Cela nous fait de beaux matchs ;)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents