Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tennis tribune

Tennis tribune

Blog de tennis. Tests de raquettes, infos, billets d'humeurs sur le monde du tennis pro et amateur.


Wimbledon 2016 : Le bilan

Publié par Rafael Babal sur 12 Juillet 2016, 00:46am

Catégories : #Les chroniques tennistiques de Rafael Babal

L'Euro c'est fini, Wimbledon aussi. Pierre Monard reprend sa plume pour nous faire un petit bilan tennistique du grand chelem Anglais.

Cela est surement passé inaperçu pour la majorité des gens, mais dimanche dernier a eu lieu la finale de l’édition 2016 de Wimbledon, quelques heures avant celle du championnat d’Europe de Football. Et comme Roland Garros, le plus grand tournoi anglais nous a réservé quelques surprises. Petit tour d'horizon et le bilan de ces deux semaines sur le gazon Londonien.

La première grosse surprise du tournoi a été dès le second tour la défaite de Wawrinka contre Del Potro. L’actuel 5ème mondial n’a pas été particulièrement brillant cette année (contrairement à sa grosse année 2015), mais il avait tout de même bien défendu son titre à Roland Garros en ne se faisant éliminer qu’en demi-finale. Néanmoins, le suisse assied encore plus sa réputation de joueur très irrégulier. Il perd cette fois-ci en 4 sets contre Del Potro alors que l’Argentin reste toujours assez affaibli par ses anciennes blessures.

Ce dernier perdra juste après contre le français Lucas Pouille, qui lui aussi fut une jolie révélation. Ce jeune joueur de 22 ans qui était encore jusque-là à la recherche d’un premier bon parcours en Grand Chelem, a réussi à atteindre les quarts-de-finales pour finalement perdre contre Tomas Berdych. Cela restera pour l’instant son tournoi référence en attendant une performance plus grande encore.

Evidemment la plus grosse surprise de Wimbledon a été la défaite d’un Novak Djokovic en quête du Grand Chelem calendaire, chutant face à Sam Querrey classé 41ème mondial. Malgré sa longue carrière, on peut dire que cette victoire de l’américain sur le serbe est surprenante. Car jusqu’alors, celui-ci n’avait jamais fait grand-chose les quatre tournois majeurs du circuit. Pour preuve, sa défaite en quart face à Raonic constitue son meilleur résultat pour l’instant. En s’appuyant sur son service très solide l’américain est cette fois aller loin en renversant au passage l’actuel numéro 1 mondial.

Bon tournoi et confirmation d’un grand potentiel pour Raonic qui a disputé sa première finale de Grand Chelem en carrière. Le canadien réalise une de ses meilleures saisons et cette année, beaucoup attendait de voir son parcours à Wimbledon, notamment John McEnroe qui le pronostiquait dans les 6 favoris du tournoi. Statut justifié puisque Milos a battu tour à tour Goffin, Querrey et Federer pour finir par buter seulement en finale contre Andy Murray.

Evidemment, le britannique reste le grand gagnant de cette nouvelle édition. Une victoire méritée pour l’écossais qui a gagné son Grand Chelem depuis 2013, et son troisième en tout. Il se permet en plus le luxe de s’affirmer comme le rival direct de Novak Djokovic en réduisant l’écart entre eux deux, et en comptant quasiment le double de points au classement ATP sur le troisième : Roger Federer.

Au final, on se souviendra surtout de ce Wimbledon comme une grosse occasion manquée pour Djokovic d’accomplir un Grand Chelem calendaire (comme Rod Laver en 1969). Mais il a encore quelques années pour réussir ce challenge, si des Murray, Federer, Nadal ou Wawrinka ne l’en empêche pas en tout cas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Luc-Louison 11/10/2016 17:41

Bonjour,
La défaite de Djokovic m’avait grandement surpris. Comme quoi, on peut s’attendre à tout au tennis.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents