Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tennis tribune

Tennis tribune

Blog de tennis. Tests de raquettes, infos, billets d'humeurs sur le monde du tennis pro et amateur.


Tennis la loi des plus forts

Publié par Rafael Babal sur 5 Février 2015, 20:22pm

Catégories : #Les chroniques tennistiques de Rafael Babal

Les Numbers one commencent bien l'année

Les Numbers one commencent bien l'année

Djokovic et le club des cinq

En gagnant son 5 ème Open d’Australie, Novak Djokovic s’est assuré de passer à la postérité en marquant son territoire dans l’épreuve qui lui réussit le plus.

Alors d’accord, il n’ira peut-être pas chercher le record de victoires en grand chelem de Roger Federer, il ne déboulonnera peut-être pas Rafael Nadal à Roland Garros, mais le boss de l’Open d’Australie, c’est lui, et ça on va pas pouvoir lui enlever avant un bon moment.

Dans ce tournoi il laisse définitivement derrière lui ses rivaux pour l’histoire car il est peu probable que Federer et Nadal arrive à sa hauteur. Trop vieux trop blessés… Tout crack qu’ils sont, les deux champions se sont fait distancés par Novak désormais maître incontesté et incontestable des lieux. Il ne reste plus qu’au serbe qu’à égaler le record de Roy Emerson (6 victoires) pour enfoncer définitivement le clou. Et encore le record de l’Australien s’est établi hors ère Open.

Serenissime Serena

Avec son 19 ème titre en grand chelem Serena Williams, l’américaine semble ne pas jouer dans la même court. Elle ne cherche pas une suprématie dans un tournoi mais à égaler le record de Steffi Graff, rien que ça. L’allemande au 22 titres en grand chelem paraissait inaccessible, et pourtant… Avec ses 19 levées la cadette des Williams n’est plus si loin. De plus au vu de ce qu’elle à montrer durant la quinzaine, on s’aperçoit que la seule joueuse qui puisse l’empêcher d’atteindre le graal, c’est en fait elle même.

Big for et plus si affinités…

Sérena au firmament, le big for recomposé, les choses semblent être revenues à leur place sur la planète tennis. Enfin presque, car cette année encore Wawrinka à répondu présent à l’Open d’Australie et même s’il a perdu son titre, ce n’est qu’en demie finale face au N°1 et futur vainqueur à qui il a donné du fil à retordre.

C’est un peu la nouveauté de ce début, le big for reste en place mais, pour ma part, je serai bien tenté de parler de l’avènement d’un big five….

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents