Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tennis tribune

Tennis tribune

Blog de tennis. Tests de raquettes, infos, billets d'humeurs sur le monde du tennis pro et amateur.


Finale du tournoi de Rome : le boss c’est Djokovic

Publié par Rafael Babal sur 18 Mai 2014, 20:41pm

Catégories : #Les chroniques tennistiques de Rafael Babal

Finale du tournoi de Rome : le boss c’est Djokovic

Nadal'dente ?

Le master 1OOO de Rome vient de donner son verdict. Le dernier tournoi d’importance sur terre battue avant Roland Garros est tombé dans la besace du serbe en 3 sets (4-6, 6-3, 6-3)

Novak is back

Au delà du résultat c’est la manière qui interpelle. L’espagnol en empochant le premier set de la finale aurait pu se croire à l’abri et la victoire proche comme en face de n’importe quel joueur.

Sauf que face à Djokovic Nadal ne semble plus maitre de son destin. Ce dimanche, à Rome, Nole a haussé le ton et le jeu pour dominer un Nadal sans solutions. Flippant non ?

D’ailleurs les stat’s parlent d’elles mêmes. 47 coups gagnants contre 15. Et oui vous avez bien lu il ne s’agit pas d’une faute de frappe car l’apéro est déjà loin à l’heure où j’écrit ces lignes.

La bête noire à Rafa ?

On est pourtant pas face au fantôme de Novak 2011, le joueur qui marchait sur l’eau et sur ses adversaires.

Non. Nadal expérimente ce que nombre de joueurs ont subi avant lui : le syndrome de la bête noire. Nole peut-être battu par d’autres joueurs, mais face à Nadal il est dans un état d’esprit tel qu’il n’envisage pas la défaite. A l’inverse, Rafa va devoir cravacher pour chercher une solution ailleurs que dans le coup de chance ou la baisse de régime de son adversaire. Pour l’instant, comme il l’avoue lui même quand Nole est au taquet ben il n’y a pas grand chose à faire…

Après avoir été la bête noire de Federer, il semblerait que l’espagnol se retrouve maintenant de l’autre côté de la barrière.

Pas sur qu’il apprécie…

Commenter cet article

Yellow ball 19/05/2014 19:46

De la même manière que Federer est longtemps rester favori de Wimbledon, semblant intouchable sur herbe jusqu'au jour ou...

intoxico 19/05/2014 09:04

A Djoko les M1000 et à Nadal les GC ?
Novak était frais comme un gardon sur Rome, n'ayant pas joué depuis Monte Carlo.
Et il l'a voulait cette victoire, d'abord pour se rassurer ensuite pour les inondations dans son pays.
Il était en mission.
Mais remporter Rome ou briller sur Monte Carlo en 2013 ou sur Belgrade, Rome et Madrid en 2011 n'est pas synonyme de victoire à Paris pour le Serbe et ce jusqu'à maintenant.

Coté Nadal, une perte de confiance et de repères surprenants sur Monte Carlo et Barcelone, mais du bien meilleur tennis sur Madrid et Rome.
Des victoires importantes sur Berdych et Murray et avec la manière, des problèmes inhabituels par rapport à la surface face à Simon, Youzhny ou Nishikori.

Au meilleur des 5 sets et sur 15 jours de compétition avec des terrains plutôt rapides et des redbonds bondissants, Nadal reste le favori logique pour Roland Garros.

Archives

Nous sommes sociaux !

Partenaire

Articles récents